Blogue

En Octobre 2012, des chercheurs québécois d'origine haïtiens Lionel Audant, philosophe et linguiste, et Pascal Audant, ingénieur en informatique, ont visité le campus de Pelotas - Visconde da Graça de l'Institut Federal de l'État du Rio Grande do Sul (Brésil) à l'invitation du professeur Dr. Raymundo Ferreira Filho. Le mois dernier, ils ont participé au symposium des professeurs de sciences et de mathématiques de l’État du Rio Grande do Sul. Ils ont exposé une nouvelle façon d'apprendre grâce à une méthode multimédia basée sur l’image. Ils ont présenté un logiciel qui applique cette méthode appelée «U|Slic» (Universal Language Communication Interactive System). Au début octobre, ils ont participé au 1er Séminaire national: «Science, Technologie et Innovation : l'élargissement des possibilités de développement : Inclusion, Accessibilité et développement social». Cette fois-ci, ils ont présenté «U|slic» comme un outil pour l'enseignement du portugais aux sourds grâce à l'utilisation de Libras, langue brésilienne des signes. Ils ont également visité d'autres régions du Brésil. À Brasilia, les chercheurs et le professeur Dr. Raymundo Ferreira Filho ont rencontré Leandro da Costa Filho, du Secrétariat à l’Éducation de Base du Ministère de l’Éducation. Il s’est dégagé un intérêt commun pour mettre en place, sous l'égide de l’Institut… >>
Mercredi, 30 Novembre 2011 15:39

Les inégalités sociales s'accentuent

Écrit par Lionel
LES INÉGALITÉS SOCIALES S’ACCENTUENT… Le dernier ouvrage de l’OCDE sur les perspectives de développement mondial met l’accent sur les décalages sociaux, notamment dans des économies émergentes pourtant en pleine expansion. Les inégalités sociales s’accentuent partout dans le monde. Pourquoi ? Les réponses économiques et politiques, malgré les nombreuses analyses statistiques qui démontrent cet écart grandissant entre riches et pauvres n’arrivent pas à atténuer les effets scandaleux de la paupérisation des pauvres. L’OCDE exhorte encore les pays émergents à profiter de leur croissance pour promouvoir des actions ambitieuses en faveur de la cohésion sociale. Ce n’est pas la première fois que l’on entend pareille exhortation. Et pourtant, rien n’y fait. Le chemin de l’inégalité se poursuit et s’élargit au fur et à mesure que le progrès technologique lui fournit les instruments de sa démesure. Au fond, pauvres et riches forment un couple de causalités inséparables. Si les pauvres sont pauvres, c’est parce qu’il y a des riches trop riches. Mieux répartir la richesse, telle serait la solution équitable pour enrayer le fléau des inégalités sociales. Solution à la fois économique et politique certes. Mais si la solution est sociale, la cause du problème est plus profonde et c’est à cette cause… >>
Lundi, 14 Novembre 2011 00:41

La nouvelle école de la révolution informatique.

Écrit par Lionel
De plus en plus d’universités offrent des cours virtuels à une clientèle qui ne fréquent plus les locaux de la tradition académique. Économie d’espace certes, économie financière certainement, mais surtout nouvelle économie du savoir, par la capacité qu’a l’école informatique de rejoindre en même temps des milliers d’usagers répartis dans des lieux divers de la planète. Nous rentrons dans une ère de démocratisation ou de socialisation du savoir. Il faut réfléchir. En effet, la plupart des analyses sur l’enseignement à distance ne remettent pas en question le système de connaissance sur lequel repose l'école traditionnelle depuis les Grecs, il y a vingt cinq siècles environ. C'est comme si le nouvel outil informatique et ses dérivés suffisaient à bouleverser l'ordre économico social, culturel et éducationnel. À notre avis, c'est peut-être l'inverse. Ce sont des tendances mutationnelles profondes, en attente depuis les origines de l'Humanité qui remontent à la surface. La rupture didactique en cours s'inscrit dans cette mouvance mutationnelle. Et la machine en est l'instrument. Ce qui se passe : c'est la fin d'un cycle d'apprentissage qui avait fait de la raison la mesure de toute chose et de l’école un haut lieu d’apprentissage du savoir rationnel. L'apprentissage par notions, concepts… >>